De l’autre côté d’ici

 “J’avais cassé ma boussole. J’étais à l’Ouest.”

C’est l’histoire d’un homme qui est garde-barrière du temps qui passe. Tous les jours, il le regarde passer, le temps. C’est son train-train quotidien.
Mais un matin, le temps va s’arrêter. Dès lors, commence un drôle de voyage pour notre homme. Il va rencontrer le chien bleu qui veille sur les chemins, un dompteur de vent à la recherche des hurlants et des rugissants, des bricoleurs de rêves, un oiseau couleur de henné en quête des sept vallées, il se retrouvera, dans le pays d’en dessous, prisonnier des êtres de la forge, traversera un pont long de deux ans et s’envolera vers le septième ciel pour prendre le thé sur un tapis venu d’Orion. De l’autre coté d’ici c’est une virée sans boussole vers l’ailleurs.
Un voyage sur les sentiers du merveilleux. C’est une histoire de chemin, de ceux qui mènent un peu plus loin, de ceux dont on ne revient pas, de ceux qui ouvrent la voie ou ferment les portes.

En proposant un récit original et contemporain ponctué de contes traditionnels, Ali Merghache brouille les pistes jusqu’à l’absurde. Il sonde l’idée de frontière, de possible et d’impossible, de réel et d’imaginaire. Il s’amuse à triturer le sens des mots comme on interroge le sens de la vie et du temps qui passe. Au final il nous offre un spectacle à l’univers onirique et sensible empli de poésie, d’audace et de musique.
A la fois, profond et planant.

Tout public à partir de 12 ans / Durée : 1h15 / Contes du monde

Les commentaires sont clos.